Actualités

Coronavirus COVID-19 : informations, recommandations & mesures sanitaires

 
 
Coronavirus COVID-19 : informations, recommandations & mesures sanitaires

Télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire et le justificatif de déplacement professionnel

Interdiction des marchés

Le décret paru mardi 24 mars 2020 interdit en outre la tenue des marchés, couverts ou non, sauf dérogation préfectorale après avis du maire, pour les marchés qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population et si les conditions de leur organisation le permettent.

Interdiction d’accès aux parcs publics et espaces naturels et forestiers

Dans le cadre du strict respect des mesures de restriction des déplacements, Ziad Khoury, préfet de l’Aisne a pris un arrêté ce vendredi 20 mars 2020 interdisant l’accès aux parcs, jardins, espaces forestiers, cheminements des berges de rivières, fleuves, lacs et plans d'eau artificiels, qu’ils soient publics, ou privés mais ouverts à la circulation publique.

L’accès reste autorisé pour les personnes qui seraient tenues de les emprunter, munies de justificatifs, pour rejoindre leur domicile ou y exercer leur activité professionnelle, ou sur autorisation préfectorale spécifique.

Les mesures de l’arrêté s’appliquent jusqu’au 31 mars 2020.

Tout contrevenant s’expose à une sanction pénale.

> Arrêté portant interdiction..parcs 20 mars 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 s’est propagée depuis la Chine.

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé sur la plateforme : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire.

La loi parue au Journal officiel le 24 mars 2020 renforce les sanctions en cas de violation des mesures de restriction de déplacements dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du Covid 19 : la contravention est portée de 135 à 1500 euros en cas de récidive dans les 15 jours, et à 3750 euros et 6 mois d’emprisonnement à la quatrième contravention dans une durée de 30 jours. La police municipale peut également verbaliser ces infractions.

Un décret paru ce jour au Journal officiel précise et renforce les limitations des déplacements, qui ne sont possibles que dans les cas suivants, jusqu’au 31 mars à ce stade :

  • Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
  • Déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants ;
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie;
  • Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
  • Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;
  • Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

L’objectif n’est pas la verbalisation mais le respect par tous de la règle afin de sortir le plus vite et le moins gravement possible de cette épidémie en cassant la propagation du coronavirus. Il est donc fait appel à la responsabilité et à la solidarité de chacun.

Les personnes doivent pouvoir justifier de leur déplacement, notamment en ayant rempli l’attestation prévue à cet effet, et en y mentionnant l’heure de sortie, sauf pour les cas de déplacement(s) professionnel(s).

Télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire :

> attestation-deplacement-fr - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

> attestation-deplacement-fr - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

Vous n’avez pas d’imprimante ? L’attestation peut également être recopiée sur papier libre.

Pour les déplacements indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou en cas de déplacements professionnels ne pouvant être différé, à faire remplir par les employeurs :

Télécharger le justificatif de déplacement professionnel : 

> Justificatif_de_deplacement_professionnel - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> justificatif-deplacement-professionnel-fr - format : DOCX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

⚠️ Les attestations officielles imprimées et les attestations sur l’honneur rédigées sur papier libre sont les seules valables.

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Je reste chez moi
  • Je me lave très régulièrement les mains
  • Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir
  • J’utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette
  • Je salue sans serrer la main, j’arrête les embrassades

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Fermeture de certains établissements recevant du public (ERP)

L’arrêté ministériel du 15 mars 2020 paru au Journal Officiel aujourd’hui précise les mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19. L’objectif est de limiterau strict minimum les rapports interpersonnels et de faire mieux respecter des règles de distance, en veillant à l’application en permanence des gestes barrières.

Il y a donc lieu de fermer les lieux accueillant du public non indispensables à la vie de la Nation à l’exception de ceux présentant un caractère indispensable.

Les établissements relevant des catégories suivantes ne peuvent plus accueillir de public jusqu’au 15 avril 2020 :

  • salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage
    multiple ;
  • magasins de vente et Centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes et pour les exceptions qui figurent en annexe.
  • restaurants et débits de boissons, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le “room service” des hôtels, et la restauration collective sous contrat, en respectant les mesures barrières ;
  • salles de danse et salles de jeux ;
  • bibliothèques, centres de documentation ;
  • salles d’expositions ;
  • établissements sportifs couverts ;
  • musées ;
  • chapiteaux, tentes et structures ;
  • établissements de plein air ;
  • établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement.

Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion de plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu’au 15 avril 2020, à l’exception des cérémonies funéraires pour lesquelles il convient de réduire le nombre de personnes présentes.

Télécharger l'arrêté du 15 mars 2020 complétant l'arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid19 :

> joe_20200316_0065_0002-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

Liste des activités autorisées à rester ouvertes au public : 

> annexe_activités_autorisées - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb