Actualités

Séminaire des chefs de services de l'État

 
 
Séminaire des chefs de services de l'État

Jeudi 9 janvier 2020, Ziad Khoury, préfet de l'Aisne, a réuni à la préfecture de Laon les directeurs et chefs de services de l'État pour un séminaire de travail autour de trois thématiques : la lutte contre illettrisme, les résultats concrets des politiques gouvernementales ("objets de la vie quotidienne") et la mobilisation pour l'emploi et la transition écologique et numérique.

Concernant l'illettrisme, la situation est préoccupante dans le département, avec un taux de 11% qui est l'un des plus élevés de France, sans pouvoir déterminer une cause particulière. Ces difficultés face à l'écrit ont un impact grandissant sur la vie quotidienne, à l'heure où de plus en plus de démarches sont dématérialisées. Ziad Khoury a donc décidé de faire de la lutte contre l'illettrisme la grande cause départementale en 2020, en nommant Claire Dubos en tant que chargée de mission. Actuellement directrice générale adjointe de la communauté de communes de la Champagne Picarde, elle a mené au cours de sa carrière plusieurs actions de réapprentissage des savoirs de base auprès d'adultes. Elle sera chargée de faire une cartographie des actions menées par les différents intervenants et de proposer un plan d'actions afin de faire monter en puissance la lutte contre l'illettrisme.

Mis en place par le Gouvernement en octobre dernier, les "objets de la vie quotidienne" concernent les mesures qui ont le plus d'impact sur la vie quotidienne des Français. Une soixantaine de chantiers prioritaires ont été identifiés et font l'objet d'un suivi dans tous les départements, comme par exemple le doublement du nombre de maisons de santé, le développement des emplois francs ou celui de l’apprentissage.

Dernier sujet de la matinée, les problématiques de l'emploi et de la transition écologique et numérique. Il s'agit notamment de lever les freins à l'accès à l'emploi disponible et de saisir les opportunités de la révolution numérique. Afin d'accélérer le déploiement de la fibre optique (Très haut débit), un financement à hauteur de 74 millions d'euros a été décidé cette semaine par le Premier Ministre au profit du département. En 2022, l'Aisne sera entièrement couverte et il n'y aura plus, en outre, de zones blanches mais l'accès partout à la 4G.