Communiqués de presse

Centre de traitement des déchets « Ecocentre La Tuilerie », commune de Grisolles

 
 
Centre de traitement des déchets « Ecocentre La Tuilerie », commune de Grisolles

Régularisation de l’autorisation d’exploiter le centre de traitement des déchets dénommé « Ecocentre La Tuilerie », sur le territoire de la commune de Grisolles

Le syndicat mixte Valor’Aisne, syndicat départemental de traitement des déchets ménagers de l’Aisne a déposé une demande de régularisation d’exploitation de l’installation dénommée Ecocentre La Tuilerie qui comprend un centre de stockage de déchets non dangereux ainsi qu’un centre de stockage de déchets recyclables, sur le territoire de la commune de Grisolles.

Cette demande fait suite à l’annulation sur un point de forme par arrêt du 22 février 2011 du Tribunal Administratif d’Amiens de l’arrêté préfectoral initial du 18 juillet 2008 autorisant l’exploitation du site.

Cette procédure vient de s’achever aujourd’hui, avec la décision d’autorisation d’exploitation prise par le préfet de l’Aisne.

L’ensemble des consultations prévues par la réglementation ont été menées. Des avis favorables ont été émis notamment par la commission d’enquête publique et par le conseil départemental pour l’environnement et les risques sanitaires et technologiques (CODERST).

Les organismes et services de l’État, en particulier la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, l’agence régionale de santé, la direction départementale des territoires, ont instruit le dossier avec une particulière attention. Leur examen débouche sur un arrêté d’autorisation comportant toutes les mesures nécessaires, en particulier concernant la sécurité du voisinage et le respect de l’environnement : l’exploitant met en oeuvre notamment les meilleures techniques disponibles en matière de prévention des nuisances olfactives qu’il pourra adapter si nécessaire dans l’avenir.

L’État s’engage par ailleurs à réunir au moins deux fois par an la commission de suivi de site qui rassemble, aux côtés des services de l’État, le syndicat Valor’Aisne, le gestionnaire Valnor, les élus locaux ainsi que les représentants des riverains et des associations de protection de l’environnement. Cette instance permet une totale transparence concernant le fonctionnement du site et un véritable dialogue entre toutes les parties intéressées. Des réunions plus fréquentes seront organisées si les élus, les riverains ou les associations le souhaitent, ainsi que cela a été le cas en 2013.

Enfin, comme toute autre installation industrielle classée, le centre de déchets demeurera soumis à des contrôles réguliers par la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement, dont les conclusions seront présentées en commission de suivi de site.

> Télécharger le communiqué - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb