Communiqués de presse

Installation de la commission d'attribution et de suivi de la Garantie jeunes

 
 
Installation de la commission d'attribution et de suivi de la Garantie jeunes dans le département de l'Aisne
Dsc02131-t

La Garantie jeunes vise à accompagner les jeunes les plus vulnérables pour les aider à rebondir et à s'insérer. C’est une des mesures nouvelles issues du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale adopté le 21 janvier 2013.

Bien loin d’un quelconque assistanat, la Garantie jeunes implique une démarche dynamique entre le jeune et les pouvoirs publics, reposant sur le principe du "donnant-donnant" pour favoriser son retour à l’autonomie. Ce dispositif vient en complément des autres dispositifs destinés à favoriser l’insertion des jeunes : emplois d’avenir, contrats de génération, service civique. Après avoir été expérimentée dans 10 territoires depuis octobre 2013, la garantie jeunes concernera, en 2015, 61 nouveaux territoires dont le département de l'Aisne.

Ainsi, Monsieur Raymond Le DEUN, préfet de l'Aisne a installé, à la préfecture, le jeudi 18 décembre 2014, la commission d'attribution et de suivi de la Garantie jeunes du département de l'Aisne en présence de Monsieur Yves DAUDIGNY, Président du Conseil Général.

Cette commission organise et anime les partenariats locaux permettant le repérage des jeunes et le bon déroulement des parcours, dans la limite de l’enveloppe financière disponible . Elle se réunit au moins une fois par mois.

La commission est constituée du préfet de département ou de son représentant, qui en assure la présidence, du président du conseil général ou de son représentant et des présidents des missions locales participant à l’expérimentation ou de leurs représentants. Les autres membres de la commission sont désignés par le préfet de département parmi les acteurs impliqués dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. La commission peut solliciter, en tant que de besoin, l’avis de toute personne ou structure impliquée dans le parcours d’un jeune.

L’objectif pour le département de l'Aisne est de faire bénéficier 950 jeunes de ce dispositif.

Public visé :
• Jeunes de 18 à 25 ans
• Ni étudiants, ni en formation, ni en emploi
• Vivant hors du foyer de leurs parents ou au sein de ce foyer sans recevoir de soutien
financier de leurs parents
• Avec des revenus inférieurs à 433,75€ s’il vit seul et à 621,05 s’il vit en couple

Modalités de mise en œuvre

Le bénéfice de la garantie jeunes s’accompagne d’une contractualisation entre la mission locale et le jeune, fixant des engagements réciproques en vue de l’insertion sociale et professionnelle du jeune. Le jeune s’engage notamment à déclarer chaque mois ses ressources d’activité à la mission locale et à certifier la sincérité des informations communiquées. La mission locale s’engage notamment à proposer au jeune des opportunités d’emploi ou de formation.

Le contrat est conclu pour une durée maximale d’un an . Il est renouvelable sur décision de la commission, pour 12 mois, ou en fonction du parcours du jeune, pour une durée comprise entre 6 et 12 mois.

Pour appuyer et sécuriser un parcours dynamique, le jeune inscrit dans cet accompagnement bénéficie d’une allocation forfaitaire afin de lui garantir une stabilité financière, tout en préservant sa motivation . En cas de non-respect répété par le jeune de ses engagements, la mission locale pourra proposer à la commission la suspension temporaire de cette allocation. Cette allocation forfaitaire est d’un montant mensuel équivalent à celui du revenu de solidarité active hors forfait logement (=433,75 €).

Cette allocation est cumulable avec les ressources d’activité du jeune tant que celles-ci ne dépassent pas un montant mensuel de 300 €. Au-delà, l’allocation est dégressive linéairement et s’annule lorsque le total des ressources d’activité du jeune équivaut à 80 % du montant mensuel brut du salaire minimum interprofessionnel de croissance (soit 1144 €).

L’évaluation de l’efficience de l’accompagnement garantie jeunes s’apprécie non pas par les actes métiers des conseillers (nombre d’entretiens, de prescriptions, etc.) ni par des sorties positives à l’emploi mais par la mise en action du jeune et sa propre dynamique en direction de l’entreprise, la multiplication des mises en relation entreprise/jeune, la capacité à amener le jeune à l’autonomie sociale et professionnelle et la satisfaction des entreprises par le service d’appui au recrutement apporté.

La «garantie jeunes» c’est:
– un geste de confiance vers les jeunes de 18 à 25 ans éloignés de l’emploi, en situation de grande
précarité;
– un engagement du jeune à aller vers l’autonomie en construisant, avec son conseiller, un parcours
intensif d’accès à l’emploi et à la formation;
–un engagement de l’Etat, et de ses partenaires, à l’accompagner dans ce parcours en l’aidant à
déceler les opportunités d’emploi et en lui apportant un soutien financier indispensable à son
insertion.

> Télécharger le communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb