Office national des Anciens combattants et Victimes de Guerre (ONACVG)

 
 

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), établissement public national sous tutelle du ministère des Armées, accompagne depuis 1916 tous les combattants et les victimes des conflits.

Ses trois missions principales, la reconnaissance et la réparation, la solidarité et la mémoire sont déclinées au plus près de ses trois millions de ressortissants par ses 105 services de proximité, implantés en France métropolitaine, en Outre-Mer ainsi qu'en Algérie, Maroc et Tunisie.

Reconnaissance et réparation

Ce sont les services départementaux de l'ONACVG qui sont chargés de recevoir les demandes relatives à la reconnaissance, telles que :

  •  les demandes de carte du combattant,
  •  les demandes de titre de reconnaissance de la nation,
  •  l’ensemble des demandes de statuts d'anciens combattants et victimes de guerre se rattachant aux différents conflits auxquels la France a participé durant le 20ème siècle.

L'attribution de la mention "Mort pour la France"(MPF), de la mention «Mort de Déportation» (MED) et des droits liés, de l'état civil des anciens combattants et victimes de guerre ainsi que des attestations de mentions établies à la demande des familles relèvent également de ces services.

Les service de l'ONAC peuvent également être saisis sur la possibilité de la prise en charge par l'Etat des frais de voyage sur les tombes et lieux du crime pour les familles des victimes de la Déportation.

Enfin, l’ONACVG, toujours par l’intermédiaire de ses services départementaux, assure à ses ressortissants une partie de la réparation que leur doit la Nation. Ce droit se concrétise par :

  •  l’attribution de la retraite du combattant (et la validation de la retraite mutualiste),
  •  la gestion de la carte d'invalidité,
  •  la gestion des droits dits annexes,
  •  l’allocation de reconnaissance en faveur des Harkis et de leurs veuves,
  •  la gestion du règlement de l’indemnisation des orphelins de la Déportation juive et des victimes des spoliations antisémites.

Solidarité

Conséquence de la reconnaissance de l’Etat, l’action sociale est au cœur de la mission de proximité de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Le code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) stipule en effet que l’ONACVG doit exercer l’action sociale nécessaire en faveur de ses ressortissants: les anciens combattants, les victimes de guerre et leurs ayant droit.

Cette mission, impulsée par la direction générale, est déconcentrée au niveau des services départementaux qui, de par leur présence sur le terrain, sont les mieux à même de connaître la situation de chaque ressortissant pour agir rapidement.

La solidarité à l’ONACVG s’exprime à travers différents types d’actions:

  •  une assistance administrative pour un suivi personnalisé de chaque ressortissant;
  •  la mise en œuvre du statut de pupille de la Nation;
  •  le financement des frais de reconversation professionnelle de ressortissant;
  •  une assistance en faveur des ressortissants vivant à l'étranger;
  •  des interventions financières variées (secours, aides, participations, avances remboursables et prêts sociaux).

Retrouvez tous les documents à télécharger pour les demandes relatives à la solidarité et la reconversion sur le site internet de l'ONACVG.

La mémoire combattante

La mission mémoire de l’ONACVG, c’est avant tout préserver et transmettre aux plus jeunes la mémoire et les valeurs républicaines des anciens combattants. L’idéal de paix et les valeurs qui ont guidé leur engagement sont aujourd’hui encore au cœur de l'apprentissage civique des jeunes générations. Connaître le passé et sauvegarder l’héritage de nos aînés, c’est aussi une manière d’apprendre à être citoyen.

Pour l’ONACVG, le devoir de mémoire s’exprime à travers  trois objectifs que l’on peut résumer en trois mots: célébrer, partager et transmettre :

  •  célébrer et commémorer les grandes dates et les évènements qui ont fait notre histoire récente,
  •  partager une mémoire européenne et internationale des conflits passés pour promouvoir la Paix,
  •  transmettre enfin des valeurs de civisme, de respect, de solidarité, d’engagement et de courage aux jeunes générations.

La rencontre avec les témoins de l’histoire reste au cœur des initiatives mémorielles des services départementaux de l’ONACVG. La disparition progressive des ces témoins impose cependant de repenser sans cesse les vecteurs de transmission de leur mémoire.

C’est pourquoi, l’ONACVG imagine et met en œuvre des opérations pédagogiques et culturelles empruntant tous les vecteurs possibles: expositions pédagogiques, théâtre, sport, promotion des porte drapeaux, voyages sur les hauts lieux de mémoire,cinéma, concours scolaires, etc.

Service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de l'Aisne

Cité administrative

02016 LAON Cedex

03.23.26.30.40

Courriel : sd02@onacvg.fr

Accueil du public :

du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00

Accueil téléphonique :

du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00

En savoir plus :

Sur le web: www.onac-vg.fr- www.bleuetdefrance.fr
 Facebook: www.facebook.com/onacvg
 Twitter: @BleuetDeFrance