Actualités

Suites de l'incendie de l'usine Lubrizol

 
 
Suites de l'incendie de l'usine Lubrizol

Mise en place opérationnelle du fonds de solidarité par Lubrizol visant à indemniser les agriculteurs touchés par l’incendie

Mise à jour au 25 octobre 2019

Pour télécharger le communiqué de presse du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation :

> 191025 CP Lubrizol - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

Mise à jour au 18 octobre : levée de toutes les mesures de restriction

L’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a transmis le 18 octobre son avis concernant son expertise sur les analyses des prélèvements post-accidentels sur les produits agricoles encore consignés, à la suite de l’incendie de l’usine Lubrizol en Seine Maritime.

Le 14 octobre, les mesures de restriction sur le lait et les produits laitiers avaient été levées, au vu d’un premier avis de l'ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Le 18 octobre, ce sont les restrictions sur le miel, les œufs, les poissons d’élevage ainsi que tous les produits végétaux qui ont été levées.

L’avis de l’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail rendu le 18 octobre porte sur 502 résultats d’analyse sur les produits soumis à restriction qui ont été prélevés entre le 28 septembre et le 10 octobre, dans des exploitations présentes dans les cinq départements concernés et choisies sur la base de critères d’exposition au risque.

L’avis de l’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail confirme que les résultats de ces 502 prélèvements sont conformes et présentent des résultats en deçà des valeurs réglementaires. Au vu de ces éléments et à la demande de la Direction générale de l’alimentation (DGAl) du Ministère de l’Agriculture, le préfet de l’Aisne a levé le 18 octobre toutes les restrictions concernant les productions agricoles prises par arrêtés préfectoraux des 29 septembre et 2 octobre 2019. L’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail formulera des recommandations complémentaires dans les prochaines semaines pour ajuster cette surveillance renforcée de long terme des productions agricoles, qui s’inscrit dans une perspective plus large de surveillance de l’environnement et de la santé.

Pour consulter l'arrêté préfectoral :

> Aisne (02) - arrêté sur la levée des mesures de restriction sanitaire 18 10 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,97 Mb

Mise à jour au 14 octobre 2019 : levée des mesures concernant le lait

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail (Anses) a rendu son avis concernant son expertise sur les analyses de lait des prélèvements post-accidentels liés à l’incendie de l’usine Lubrizol en Seine Maritime.

Au total, ce sont 130 prélèvements de lait qui ont été réalisés entre J+3 et J+11 post-incendie, dans des exploitations sentinelles présentes dans les 5 départements concernés et choisies sur la base de critères d’exposition au risque (animaux au pâturage et, pour le département de Seine Maritime, proximité par rapport à l’incendie).

L'Anses confirme que les résultats de ces 130 prélèvements de lait sont favorables et présentent des résultats en deçà des valeurs réglementaires. Tous sont conformes aux observations habituelles dans les plans de contrôle annuels de la DGAL, conduits dans la France entière. Ils ne présentent par ailleurs pas de signes de bioaccumulation dans le temps.

Le préfet de l'Aisne a donc pris un arrêté levant les mesures de restriction sur le lait et les produits laitiers. Un avis de l'Anses est attendu dans les prochains jours sur les autres productions. Les mesures de restriction pour le miel, les œufs, les poissons et tous les végétaux sont donc maintenues.

Pour consulter l'arrêté :

> 14 10 2019 -Arrêté préfectoral Levée restrictions lait et produits laitiers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,92 Mb

Informations en date du 2 octobre 2019

1 - Élargissement du périmètre de l’arrêté du 29 septembre 2019 à six communes supplémentaires

Sur la base des signalements reçus et des vérifications effectuées sur place, les restrictions sanitaires de mise sur le marché de productions alimentaires d’origine animale et végétale s’appliquent à compter de ce jour dans six communes supplémentaires par rapport à l'arrêté du 29 septembre.

Liste complète des communes concernées : Aisonville-et-Bernoville, Beaurevoir, Bohain-en-Vermandois, Brancourt-le-Grand, Buironfosse, Gouy, Grougis, Hannapes, Hirson, La Capelle, Le Nouvion-en-Thiérache, Mennevret, Montbrehain, Nauroy, Oisy, Omissy, Saint-Quentin, Sissy, Thenelles, Vervins.

Pour consulter l'arrêté préfectoral du 2 octobre 2019 :

> Arrêté préfectoral du 2 octobre 2019 incendie LUBRIZOL - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,57 Mb

Recommandations

Pour ce qui concerne les particuliers (potagers, jardins familiaux, etc.), il est recommandé de ne pas consommer tout produit souillé. S’agissant d’une pollution visible, les produits non souillés peuvent être normalement consommés après avoir été soigneusement lavés comme à l’ordinaire. L'eau de pluie recueillie depuis le 26 septembre ne doit pas être utilisée. 

Éviter le contact de la peau ou des muqueuses avec les dépôts de suie :

  • nettoyer à l'eau en portant des gants (en cas de dépôt graisseux, utiliser un détergent ou du nettoyant vitres et de l'essuie-tout)
  • éviter le balayage à sec, l'aspirateur et le nettoyeur haute pression qui risquent de disperser les particules
  • bien se laver les mains avec du savon, surtout chez les jeunes enfants
  • nettoyer régulièrement les jouets et objets manipulés par les enfants

2 – Un dialogue approfondi et constructif avec la profession agricole

Hier 1er octobre, à la direction départementale des territoires, le préfet de l’Aisne a eu une longue réunion de travail avec les représentants de la profession agricole, au cours de laquelle la situation de toutes les productions animales et végétales impactées a été examinée de manière approfondie. Des réponses concrètes ont pu être apportées à plusieurs préoccupations exprimées par les agriculteurs, notamment en ce qui concerne l’ensilage, la récolte des betteraves et des pommes de terre. L’arrêté du 29 septembre a été modifié en conséquence. Les difficultés rencontrées par les producteurs laitiers font par ailleurs l’objet d’une attention toute particulière. Les échanges entre les services de l’État et la profession agricole se poursuivront activement tout au long des prochains jours, en vue d’accompagner au mieux les exploitants concernés par les mesures de restriction.

3 – De nombreux prélèvements ont été effectués afin de mesurer les effets des fumées de l’incendie

Plusieurs types de prélèvements ont été réalisés, concernant les eaux de surface, les productions agricoles et les suies.

• L’agence régionale de santé (ARSAgence Régionale de Santé) Hauts-de-France a réalisé des prélèvements sur les captages d’eaux de surface situés dans la trajectoire du nuage. À ce jour, aucun risque n’a été constaté et la consommation d’eau du robinet reste sans danger. Par précaution, l’ARSAgence Régionale de Santé renforce la surveillance de la qualité de l’eau pour les captages souterrains situés dans les secteurs concernés par les retombées de suies.

• La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt) et la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) ont effectué hier des prélèvements dans sept exploitations du département situées dans des communes visées par l’arrêté du 29 septembre. Ces prélèvements concernent les productions végétales, les productions animales (lait, œufs) ainsi que les aliments pour animaux. Ces prélèvements ont été remis à un laboratoire accrédité pour analyse.

• Les services de l’État ont également fait procéder hier à des prélèvements de suies et d’eau dans cinq communes visées par l’arrêté du 29 septembre. Ces prélèvements, réalisés par le service départemental d’incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours) du Nord avec l’appui du SDISService départemental d'incendie et de secours de l’Aisne, ont été remis ce matin pour analyse à l’INERISInstitut national de l'environnement industriel et des risques (Institut national de l’environnement industriel et des risques).

4 - Mise en place d'un numéro vert et d'une page d'information sur le site du Gouvernement

Un numéro vert est à votre disposition de 08h00 à 20h00, sept jour sur sept, pour répondre à toutes vos questions :
0 800 009 785. Ce numéro est prioritairement destiné aux habitants concernés par l’accident.

Un point de situation détaillé et des informations pratiques sur la conduite à tenir sont en ligne ici : https://www.gouvernement.fr/transparence-rouen