COVID-19 : point sur la situation dans l’Aisne

 
COVID-19 : point sur la situation dans l’Aisne

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département.

Troisième étape : 09 juin 2021

Les modalités de réouverture du pays sont les suivantes :

  • couvre-feu à 23h (au lieu de 21h) ;
  • réouverture des cafés et restaurants en intérieur ;
  • réouverture des salles de sport et des piscines ;
  • assouplissement du télétravail ;
  • réouverture des flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Par ailleurs, la vaccination est ouverte à toutes les personnes majeures depuis le 31 mai 2021. À partir du 15 juin, elle le sera également pour tous les adolescents de 12 à 18 ans.

Si le taux d’incidence diminue, il reste néanmoins préoccupant et la pression hospitalière demeure forte. Ainsi, il importe donc de ne pas relâcher les efforts et de respecter les gestes barrières, la distanciation sociale et les mesures d’isolement pour les personnes positives ou cas contact.


ADAPTER SON QUOTIDIEN

Sorties

Entre 23h et 6h, partout sur le territoire : obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements suivants :

  • déplacements professionnels ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacement de transit vers les gares et aéroports, pour des déplacements correspondant à ces motifs impérieux.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 23h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
Quant aux établissements autorisés à ouvrir, ils ne peuvent accueillir de public après 23h00.

Attestations de déplacement


Déplacement internationaux

Depuis le 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.
 Classification des pays au 2 juin 2021 sur la base des indicateurs sanitaires :

  • Pays « verts » : pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés. Espace européen, Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, Singapour.
  • Pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Tous les pays, hors pays définis tels que « verts » et « rouges ».
  • Pays « rouges » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants. Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Suriname, Turquie, Uruguay.

La dérogation aux motifs impérieux accordée aux parents vaccinés s’applique également à leurs enfants mineurs accompagnants. Les mineurs de 11 à 18 ans sont néanmoins concernés par l’obligation de présenter un test négatif.

La stratégie de réouverture des frontières
Se déplacer vers ou depuis les Outre-mer


Éducation

École pour tous : le retour en classe se fait selon un protocole sanitaire strict :

  • fermeture de la classe dès 1 cas de contamination,
  • renforcement des règles barrières et du port du masque,
  • respect de 2m de distance à la cantine entre les groupes d’élèves,
  • aération renforcée des salles.

Collèges-lycées : retour en classe pour les collégiens et lycéens selon un protocole sanitaire strict :

  • en demi-jauge pour les lycéens, avec une alternance entre présentiel et distanciel ;
  • en présentiel, pour les collégiens.

Enseignement supérieur : 50% de l'effectif jusqu'à la rentrée de septembre.
S'agissant de la tenue des examens :

  • les épreuves sont maintenues pour le brevet et le baccalauréat. Pour les élèves de BTS et des Cours préparatoires aux grandes écoles (CPGE) en lycée, la reprise des cours se fait dans les mêmes conditions que les lycéens ;
  • CPGE : les concours ont lieu en présentiel ;
  • session de rattrapage possible pour les élèves de BTS ;
  • les examens et partiels auront lieu en présentiel en mai et en juin. Les concours sont maintenus sans changement.

Travail

Personnes âgées

Afin d'agir contre la solitude des aînés, les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces sont autorisés à ouvrir en respectant un protocole sanitaire strict (4 m² par client).
Par ailleurs, les possibilités d’ouverture le dimanche sont élargies et les établissements encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.
 Commerces, marchés, hôtels et restaurants : protocoles de réouverture Simulateur : quand et comment les établissements rouvrent au public

Activités culturelles
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes par salle (pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes) ;
  • festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu'à 5 000 personnes (pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes) ;
  • bibliothèques doivent respecter la règle d'1 siège sur deux ;
  • parcs zoologiques en plein air : jauge de 65% de leur effectif.

Le détail de la réouverture progressive des lieux culturels

Activités sportives
  • danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif ;
  • activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ;
  • spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 65% de l'effectif, jusqu'à 5 000 personnes (pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes) ;
  • pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics non prioritaires jusqu'à 50% de l'effectif.
Cérémonies
  • offices dans les lieux de culte, mariages, pacs :  respecter la règle d’un siège sur deux pour y assister ;
  • cérémonies funéraires : 75 personnes.

MAINTIEN DE L’ARRÊTÉ PREFECTORAL IMPOSANT LE PORT DU MASQUE

L’arrêté imposant le port du masque dans l’espace public de toutes les communes du département reste en vigueur au moins jusqu’au 30 juin 2021.

L’arrêté portant interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique sera reconduit au moins jusqu’au 30 juin.

> Arrêté portant obligation du port du masque pour les personnes de 11 ans et plus dans le département de l’Aisne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb

> Arrêté portant interdiction de consommer des boissons alcoolisées sur la voie publique dans le département de l’Aisne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb


LES CONTRÔLES

Par ailleurs, les contrôles sont renforcés pour limiter les rassemblements de plus de 10 personnes et encadrer la consommation d’alcool sur la voie publique, désormais interdite.

Sur arrêté préfectoral, l'accès à certains sites (quais, berges, places...) pourra être interdit en fonction des circonstances locales.


PROCHAINES ÉTAPES

Quatrième étape : 30 juin 2021
Fin du couvre-feu.
 

Ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop :

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ;
  • augmentation brutale du taux ;
  • risque de saturation des services de réanimation.
etapes_deconfinement