La relance pour les particuliers et associations

Pour les particuliers et les associations

 
 

Pour les particuliers

  • MaPrimeRénov
CarrouselMaPrimeRenov1-100

Depuis son lancement le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ rencontre un véritable succès auprès des Français, avec déjà plus de 100 000 demandes déposées, dont 75 000 déjà accordées, et plus de 150 000 comptes créés sur la plateforme www.maprimerenov.gouv.fr

Le Gouvernement entend accélérer encore la dynamique, pour que le maximum de ménages puisse rénover leur logement. MaPrimeRénov’ est ainsi dotée de 2 milliards d’euros supplémentaires sur deux ans, grâce au plan France Relance . Cet effort sans précédent permettra de générer plus de 6 milliards d’euros de travaux et la création de 22 000 emplois d’ici 2022.

À partir du 1er octobre 2020, MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés pour des travaux dans les parties communes.

Toutes les informations sur le site du ministère de la transition écologique :https://www.ecologie.gouv.fr/evolutions-maprimerenov

Sur le site MaPrimeRénov' :  https://www.maprimerenov.gouv.fr/prweb/PRAuth/BPNVwCpLW8TKW49zoQZpAw%5B%5B*/!STANDARD

  • Aides à l’embauche
1.Vignettes-RS-KitEntreprise_Generique-Instagram-1080x1080
  • 1jeune1solution

https://www.1jeune1solution.gouv.fr/


Pour les associations

Le plan de relance contient de nombreuses mesures en faveur des associations

  • Augmentation du nombre de Parcours Emploi Compétences (PEC)
    Les parcours emploi compétences (PEC) constituent depuis 2018 la nouvelle formule des contrats aidés ciblés sur le secteur non marchand, en particulier les associations employeuses. Dans le cadre du Plan #1Jeune1Solution, 60 000 PEC destinés aux jeunes doivent être réalisés en 2021 en supplément des 20 000 PEC habituellement prescrits à des jeunes. Il s’agit donc au total de 80 000 contrats dans le secteur non marchand destinés au public jeune en 2021. A titre de comparaison l’enveloppe 2020 de PEC tous publics s’élève à 83 000 contrats.
  • Renforcement du dispositif des postes FONJEP pour soutenir l’emploi associatif
    Pour donner les moyens au FONJEP de soutenir l’emploi associatif, notamment celui du tissu associatif local, cette mesure prévoie 2000 postes FONJEP supplémentaire pour 2021 et 2022. Elle permettra ainsi aux associations de pérenniser leurs actions en s’appuyant sur des personnels permanents, en plus de leurs bénévoles, et contribue à la structuration du secteur associatif.
  • Montée en puissance du Service civique
    Le plan de relance permet à 100 000 jeunes supplémentaires d’effectuer un service civique. par une révision à la hausse des agréments avec les organismes d’accueil, en particulier le secteur associatif.
  • Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté
    Un plan de soutien massif aux associations de prévention et de lutte contre la pauvreté, doté de 100 millions d’euros, sera mis en oeuvre. Ce plan permettra à ces associations de déployer des actions spécifiques exceptionnelles en mobilisant de façon très réactive les réseaux et les dispositifs existants. Il s’agit d’irriguer un tissu associatif qui pourra de manière réactive apporter un soutien aux personnes précaires jusqu’au « dernier
    kilomètre ».Concrètement, l’effort de relance portera sur le soutien à l’accroissement de l’activité et aux innovations opérationnelles que les associations mettront en œuvre.
  • Renforcement des dispositifs d’aide à l’emploi associatif dans le secteur sportif à destination des jeunes
    Doublement du dispositif SESAME et nouvelles aides à l’emploi permettant de financer 2 500 nouveaux emploi d’ici 2022.