France Services : les services publics près de chez vous

France Services dans l'Aisne

 
 
Bannière - Cover 1

France Services représente un nouveau modèle d’accès aux services publics pour tous les Français.

France Services poursuit 3 ambitions :

  • le retour des services publics au cœur des territoires et au plus près des citoyens, chaque Français devra à terme pouvoir accéder à une France Services en moins de 30 minutes, en privilégiant les territoires ruraux et les zones éloignées des services publics existants ;
  • un service public moderne, polyvalent et de qualité, qui apporte une réponse à visage humain aux besoins des usagers, grâce à la présence physique d’au moins 2 agents d’accueil spécifiquement formés à accompagner les usagers dans leurs démarches administratives du quotidien, tout en exploitant les potentialités du numérique ;
  • un lieu de vie unique, agréable et convivial, qui permet l’accès à une large gamme de services (État, opérateurs, collectivités, etc.), en s’inscrivant en cohérence avec les spécificités locales et les besoins réels des habitants et des territoires.

 

     

Depuis le 1er avril 2021, 18 structures sont labellisées France Services dans l’Aisne.

> Adresses des points France Services dans l'Aisne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

De nouveaux établissements seront labellisés en 2021 et en 2022.

Cartographie nationale interactive des France Services : https://anct-carto.github.io/france_services/

Neuf opérateurs nationaux partenaires

Chaque France Services représente un guichet unique qui permet d’obtenir un accompagnement sur les démarches de 9 opérateurs nationaux partenaires du dispositif :

logo

     

Chaque France Services est engagée dans la promotion de l’inclusion numérique, et assure également un accès libre et gratuit à un point numérique permettant de réaliser des démarches administratives dématérialisées.

Annotation

           

Un soutien au fonctionnement

Chacune des structures labellisées France Services bénéficie d’une subvention annuelle de 30 000 euros (15 000 euros de l’État et 15 000 des opérateurs) pour couvrir une partie de ses frais de fonctionnement. Les dépenses liées à la formation des agents et à l’animation du réseau sont également prises en charge par l’État.