Titre de Maître-Restaurateur

 

Le titre de Maître Restaurateur reconnaît l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.
Le titre de maître-restaurateur créé en 2007 s’est vu conférer une valeur législative par l’article 7 de la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation. Le décret n° 2015-348 du 26 mars 2015 a élargi aux employés des entreprises de restauration la possibilité de bénéficier du titre de maître-restaurateur.

Qui peut candidater ?

Les entreprises de restauration indépendantes ou appartenant à de petits ensembles (maximum trois établissements) :

  • réalisant une cuisine authentique, sans recourir à l'assemblage ou à des plats déjà préparés ;
  • s'engageant à respecter un ensemble de règles qui garantissent une prestation de service de qualité (accueil, service à table, décoration) ;
  • respectant la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité.

Un audit sera réalisé par un organisme certificateur déclaré et indépendant.
C'est le Préfet du département du principal établissement du candidat qui est chargé d'attribuer le titre de maître-restaurateur, au vu du rapport d'audit et de l'ensemble des pièces du dossier de candidature.
Comment candidater ?

- Conditions requises

  • Attester d’une expérience professionnelle de 10 ans en tant que dirigeant ou employé d'une entreprise exploitant un fonds de commerce de restauration ou disposer d’un diplôme, certificat ou titre inscrit au répertoire des certifications professionnelles de restaurateur ;
  • Être à jour de ses obligations fiscales et des versements des cotisations sociales ;
  • Prendre connaissance du cahier des charges du titre de Maître restaurateur que vous trouverez sur le site internet : https://www.entreprises.gouv.fr/fr/commerce-et-artisanat/dispositifs-et-labels/maitre-restaurateur-cahier-des-charges

- Audit de votre établissement

Faire réaliser un audit par l'un des organismes certificateurs agréés.
L’organisme précisera les modalités d’intervention et les pièces comptables à fournir à l’auditeur (par exemple les factures de vos fournisseurs attestant une majorité de produits frais) ou relatives à l’exploitation.
La qualification, ou, le cas échéant, l'expérience du personnel de salle, sont contrôlées par l'organisme certificateur (justificatifs à fournir).
Le rapport d’audit doit figurer dans le dossier de candidature.

> Arrêté du 13 juin 2022 fixant la liste des organismes certificateurs aptes à réaliser l'audit externe relatif à la délivrance du titre de maître-re... - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

- Dépôt du dossier

Liste des pièces à fournir :

> Pièces à fournir et conditions requises - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

Le dossier est à déposer sur la plateforme démarches simplifiées en cliquant sur le lien suivant :  https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/titre-de-maitre-restaurateur
Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site du ministère de l’économie en cliquant sur le lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/titre-maitre-restaurateur
ou contacter la section réglementation générale par courriel à l’adresse suivante : pref-bureau-reglementation@aisne.gouv.fr