Actualités

Déconfinement

 
 
Déconfinement

Une nouvelle étape du déconfinement s'est ouverte depuis le 22 juin. Le virus est cependant encore présent, il est donc nécessaire de continuer de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

Connaître toutes les modalités du déconfinement :

https://gouvernement.fr

SANTÉ :

Si vous êtes une personne à risque vous pouvez :

  • bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
  • continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.

Renforcement des capacités sanitaires et informations complémentaires : en savoir plus sur : https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/

SCOLARITÉ :

La scolarité dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges redeviend obligatoire. Les établissements accueilleront les élèves selon les règles de présence normale.

Pour plus d’information : https://www.ac-amiens.fr/

TRAVAIL :

Le ministère du Travail a publié le 24 juin 2020 une nouvelle version du protocole national de déconfinement pour les entreprises qui assouplit les règles applicables sur les lieux de travail et facilite le retour à la normalité de l’activité économique tout en respectant les règles sanitaires actuelles.

Retrouvez ce protocole ici : https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/conditions-de-reprise-et-relance-de-l-activite/article/protocole-national-de-deconfinement-pour-les-entreprises-pour-assurer-la

Le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle, y compris alternée, sauf pour les personnes fragiles. Par ailleurs, les travailleurs à risque de forme grave et les personnes partageant le domicile de personnes à risque de forme grave qui ne peuvent pas télé-travailler peuvent consulter leur médecin traitant ou leur médecin du travail pour se voir établir une déclaration d’interruption de travail [certificat d’isolement].

COMMERCES :

Vous pouvez :

  • vous rendre dans les bars, cafés et restaurants, à condition de respecter les règles sanitaires suivantes :
    • port du masque obligatoire pour tout déplacement au sein de l’établissement (entrée, sortie, installation à table, paiement, toilettes) ;
    • réduction au maximum des déplacements dans l’établissement ;
    • pas de station debout : seules les places assises sont possibles ;
    • distance minimale de 1 mètre entre chaque table (sauf en cas de présence d’une paroi de séparation) ;
    • distance minimale de 1 mètre entre client et serveur (sauf dans le cas où est installé une paroi de séparation) ;
    • respect du sens de circulation établi pour éviter que les gens ne se croisent ;
    • 10 personnes maximum par table ;
  • vous rendre dans les centres commerciaux. Le port du masque y est recommandé lorsque les mesures de distanciation ne peuvent être garanties, et un commerçant peut vous imposer le port du masque.

TRANSPORTS ET DÉPLACEMENTS :

Vous pouvez :

  • vous déplacer librement sur l’ensemble du territoire métropolitain : la restriction des 100 km ne s’applique plus ;
  • emprunter un véhicule partagé (taxis, VTC, covoiturage) avec d’autres passagers (seront autorisés 2 passagers par rangée de siège);
  • vous déplacer entre les pays européens.

À partir du 1er juillet, vous pourrez vous rendre dans les États hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée.

Vous ne pouvez toujours pas :

  • effectuer de déplacement entre la métropole et les territoires d’outre-mer - sauf attestation justifiant un motif impérieux familial ou professionnel.

VIE SOCIALE ET LOISIRS :

Vous pouvez :

  • circuler librement sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Loisirs et culture :

  • accéder aux plages, aux plans d’eau et aux lacs ; reprendre les activités nautiques et de plaisance - notez que le préfet peut rendre obligatoire le port du masque ;
  • accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, et vous portez un masque ;
  • vous rendre rendre dans les cinémas, des centres de vacances, des casinos et salles de jeux, dans le respect de règles sanitaires strictes;
  • vous rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique ;
  • vous rendre dans les salles de spectacles et de théâtre, musées, monuments, parcs zoologiques.

Cérémonies :

  • vous marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte ;
  • assister à une cérémonie funéraire.

Vacances / établissements de soin :

  • vous rendre dans les piscines et parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
  • vous rendre dans un hébergement touristique - villages vacances, maison familiales de vacances, auberges collectives, campings. Notez que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques et le calendrier de réouverture applicables à ces espaces ;
  • vous rendre dans un établissement thermal.

Sport

  • pratiquer les sports collectifs, avec des mesures de prévention adaptées aux différentes catégories d’activités concernées;
  • vous rendre dans les piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive)
  • si vous êtes athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact, vous pouvez reprendre votre entraînement et vous rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public.

Vous ne pouvez toujours pas :

  • vous rendre dans les discothèques, les stades, arènes et hippodromes;
  • pratiquer de sports de combat : leur situation sera revue avant la rentrée de septembre.

******

A partir du 11 juillet, qui marquera la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain :

  • les croisières fluviales seront de nouveau autorisées ; en coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel ;
  • les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires ;
  • la jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands évènements, les stades et les salles de spectacle est en principe en vigueur jusqu’au 1er septembre. Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.

A partir du mois de septembre 2020, et sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique, la rentrée pourra être marquée par de nouveaux assouplissements :

  • ouverture des établissements accueillants des foires, expositions et salons.
  • le cas échéant, ouverture des discothèques et des croisières maritimes internationales.